Maternité

La doula, une aide précieuse pour les futures mamans

mai 28, 2016

C’est quoi une doula ? Ce mot nous est encore étranger en France et pourtant très répandu dans de nombreux pays comme le Canada, l’Angleterre, les USA, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne… C’est une accompagnante périnatale qui travaille en synergie avec la sage-femme pour votre bien-être.

Cela vient du grec “doul” qui définie cette personne qui est au service de la femme pendant sa grossesse et après son accouchement. J’ai déjà une sage-femme me direz-vous ?
Et bien oui, votre sage-femme va s’occuper de votre grossesse d’un point de vue médical, mais qui va se soucier de votre bien-être émotionnel ?
La doula est une femme à qui on fait appel n’importe quand pendant sa grossesse, dès que l’on ressent le besoin d’être rassurée, d’être écoutée, sans l’ombre d’un jugement, de façon totalement objective… Ce soutien moral, sans affect, que votre mère, votre meilleure amie ou votre homme ne peut vous apporter.
Son rôle dans cette belle aventure de la maternité est donc complémentaire à celui de la sage-femme. Malgré que ce statut ne soit pas encore reconnu en France, il y a des associations qui forment au métier de Doula. Souvent elle a plusieurs cordes à son arc : massage bébé, portage, sophrologie, naturopathe…

L’important c’est de trouver “Sa” doula. Celle qui peut tout entendre, avec qui on va créer ce lien, lui accorder notre confiance.
Elle va vous soutenir dans votre projet de naissance afin que celui-ci se déroule le mieux possible, dans le respect de votre choix, que ce soit d’accoucher dans une structure comme l’hôpital ou à la maison.

Après avoir eu un premier entretien qui vous aura permis de choisir votre doula, vous allez définir avec elle ce dont vous avez besoin : d’une écoute bienveillante lorsque vous allez l’appeler en pleurs et que vous aurez besoin de vider votre sac, d’un massage pour soulager votre dos aux derniers mois de la grossesse, de vous organiser votre “Blessing Way” (cérémonie où vous allez fêter avec vos amies l’arrivée de ce petit être), de vous préparer un bon repas et bien d’autres…
Vous pourrez aussi la présenter au futur papa afin que celui-ci comprenne l’importance de son rôle dans votre grossesse.

Pour l’accouchement, c’est à vous de voir si vous voulez qu’elle y assiste ou non, ou qu’elle vous garde vos enfants par exemple si ce n’est pas votre premier !
Vous l’aurez compris, c’est une aide précieuse, sur qui vous pouvez compter, une écoute inconditionnelle.

Une fois de retour à la maison avec votre merveille, elle sera là pour vous épauler dans les moments de doutes et de fatigue, vous aider aussi au mieux à allaiter.
Combien ça coûte ? Cela dépend de chaque doula, la moyenne est aux alentours de 30€ par rendez-vous de 2h-2h30 avec possibilité de paiement en Chèque emploi service CESU.
Et pour ce qui est de la fréquence, cela va dépendre de vous : 1 fois par mois, ou plus… Et ce jusqu’à que vous en ressentiez le besoin.
Au pays basque, Béarn et Sud Landes, il y a Isabelle Etcheverry et ses collègues qui sont doulas à l’association Famille & Co.

Les chiffres sont impressionnant et parlent d’eux même. Les études démontrent que l’accompagnement d’une doula réduit de :
– 50% les césariennes
– 25% le temps de travail
– 60% la péridurale
– 30% la prise d’analgésique
– 40% les forceps…

Alors pour ma part, j’ai pris connaissance de l’existence des doulas après la naissance de Mimi…
J’aurais aimé en avoir une pour m’accompagner, me faire prendre conscience de plein de choses, ça aurait peut-être évité la césarienne d’urgence ? Et aussi à réussir mon allaitement ?
Qui sait…
Ce qui est sûr, c’est que pour préparer l’arrivée du second bébé, je vais courir en voir une 🙂
Car on est jamais trop bien préparée à ce bel événement…

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire