Education positive

Ma chambre bébé d’inspiration Montessori pour développer son autonomie

mars 24, 2017

Bébé arrive et on se fait une joie nous les parents de préparer sa chambre pour son arrivée !
Mais comment organiser son espace pour que ce soit véritablement adapté à lui tout en faisant appel aux créateurs locaux pour le décorer.

 Je n’ai jamais été très attirée par les lit à barreaux… J’avais l’impression de mettre mon bébé en cage.
Et pourtant nous les premiers, nous avons craqué pour un lit évolutif baldaquin avec plan à langer intégré… La totale ! Une erreur de jeunes parents. Puis après quelques mois… Après avoir cogné la tête de Mimi contre le baldaquin, après avoir été frustrée de ne pas pouvoir serrer ma fille dans mes bras avant qu’elle s’endorme et à la place la touchant du bout des doigts à travers les barreaux (quel supplice…), après avoir constaté que ce lit “tout en un” prenait une place énorme dans sa chambre…
J’ai découvert au fil de mes lectures la fameuse chambre de bébé Montessori. Alors attention, je précise pour les puristes que c’est “d’inspiration Montessori” : j’ai gardé les principes essentiels, c’est mon adaptation personnelle 🙂

Une chambre rangée et organisée pour développer l’autonomie de l’enfant

On entend beaucoup parler des écoles Montessori et pourtant cette méthode s’applique dès la naissance de bébé. Car avant tout c’est un concept, une philosophie de vie.
Les principes sont tellement simples et surtout évident que ça a tout de suite pris du sens pour moi.
C’est une pédagogie positive, bienveillante qui est centrée sur le développement de l’autonomie de l’enfant, le respect de son être, de son évolution, de son bien-être !
Les enfants possèdent cette motivation naturelle, cette soif d’apprendre. Le but c’est de conserver leur belle énergie et de les aider dans leur volonté de nous imiter, de reproduire nos gestes, tout en s’amusant !

Alors on reprend tout depuis le début : l’objectif c’est d’adapter l’environnement de l’enfant à chaque étape de son évolution afin qu’il puisse s’épanouir au mieux.
Il nous faut donc : des murs avec des tons clairs et naturels, une pièce au calme (assez logique jusque là).
Une chambre avec peu de meubles et surtout bien rangée !
J’insiste avec cela car je me suis rendue compte au fur et à mesure que Mimi s’est approprié son espace que c’est primordial.
Mon côté maniaque m’a aidé j’avoue… A ranger plusieurs fois par jour, après chacun des passages de ma mini-tornade. Et c’est important pour elle car cela l’apaise d’évoluer dans une chambre rangée, lui apprend que chaque chose a une place bien définie…
N’oublions pas que nous sommes toujours des modèles pour eux, donc si on veut qu’ils apprennent à ranger, c’est à nous de leur montrer l’exemple !
Et ce dans toutes les pièces de la maison : de la salle de bain, à la cuisine, et au salon !
Dans la salle de bain par exemple on lui a laissé l’étagère du bas pour y mettre sa brosse à dent, son dentifrice, sa brosse à cheveux, afin qu’elle puisse les utiliser toute seule.
Avec son papa on adore la déco, et quand on voyait autour de nous les intérieurs dévastés, avec des jouets en plastiques de partout et de toutes les couleurs… On appréhendait…
Et bien non ! On peut continuer à avoir un salon qui ressemble à un salon, car justement ce n’est pas lui rendre service à l’enfant que de lui permettre d’étaler son espace de jeux dans toute la maison.
Au contraire c’est un des principes de base : chaque endroit de la maison doit avoir une fonction bien particulière, afin qu’il puisse s’y retrouver.
Dans notre salon, aucun jouet n’est présent. Il y a juste sa petite table avec ses chaises à sa taille pour y manger ou pour s’adonner aux loisirs créatifs : dans notre bureau nous avons rangé sur des plateaux tout le matériel de manipulation Montessori ainsi que tout le nécessaire pour dessiner, la pâte à modeler etc… Ainsi elle va chercher le plateau dont elle a envie et l’amène sur sa table pour “travailler” :-). Revenons-en à la chambre.

        

Bébé dort sur un lit par terre pour plus de liberté

Pour l’espace nuit, l’objectif c’est que bébé puisse décider de lui-même quand il souhaite se coucher, qu’il apprenne à s’écouter. Un lit à barreau ne permet pas à l’enfant d’y aller tout seul…
Alors on a suivi ces conseils et on a vendu son lit pour ne mettre qu’un matelas par terre !
Bon, ça c’était la première étape. Sur le principe, c’est très bien le lit par terre, on ajoute un tapis à côté pour amortir les chutes, surtout si l’on a du carrelage comme nous ! Mais le soucis c’est que l’on retrouvait Mimi par terre dans la nuit… Son premier matelas faisait 70×90 cm donc il était trop petit.
L’enfant doit se sentir en sécurité pour qu’il puisse dormir sereinement et faire une bonne nuit. Donc nous avons trouvé comment y remédier en lui prenant un bon et grand matelas 90x190cm et en y ajoutant un traversin ainsi qu’un petit meuble pour l’éviter de “tomber” du lit pendant la nuit. Nous avons rajouté des peluches et coussins tout autour pour qu’elle se sente entourée, dans un cocon.
Côté entretien, il faut aérer la chambre au moins 15mn chaque jour et mettre le matelas à la verticale une fois par semaine pour éviter qu’il ne moisisse car il est au contact du sol directement, il faut qu’il respire de temps en temps ! Et quand bébé ne veut pas dormir me direz-vous ? Il reste dans son lit ?
Et bien non. Mais cela fait partie du jeu, de l’apprentissage de l’autonomie. Elle va au lit quand elle est fatiguée (on lui demande si elle veut aller au lit), on ferme la porte et souvent on entend de petits bruits suspicieux dans sa chambre…
Elle joue ! Alors on laisse, et 15 mn après quand on entend plus de bruit, on va vérifier et là on la découvre dans son lit (ou pas :-)) et dans ce cas on la recouche pour qu’elle passe une bonne et douce nuit.

Pour la table à langer, elle a disparue avec le lit, aussi on a préféré mettre son matelas à langer sur notre lit dans notre chambre. On s’est organisé un espace sur une commode pour y mettre tous les produits de change.
Et je trouve cela déjà plus sécurisant car on évite ainsi les chutes de la table à langer, surtout quand ils commencent à bien bouger, à se lever… etc

Pour sa sécurité, j’ai oublié de préciser que toutes les prises sont protégées. Car si on veut qu’elle puisse circuler dans sa chambre, ce doit être en toute sécurité, cela va de soi.
J’ai aussi acheté une barrière pour la porte de sa chambre amovible (par pression) en bois pour les fois où je voulais qu’elle reste dans sa chambre. Nous n’avons jamais eu de parc (encore une prison) car trop restrictif, ça ne les incite pas à explorer tous les recoins de leur chambre ou du salon qui sont au préalable sécurisés bien sûr.
Mais en fait on ne s’en sert jamais de cette barrière… Car les seules fois c’est quand elle va dormir, à la sieste et au coucher et là on ferme simplement la porte.
Autre détail, c’est la célèbre poubelle à couche. Alors non, pas besoin de cet achat supplémentaire qui va vous coûter cher à la longue avec ces sacs spéciaux. Il suffit de faire quelques mètres pour mettre la couche dans la poubelle !
Et cela nous a même permis d’apprendre à Mimi la fonction de la poubelle, où elle va toute seule y mettre sa couche !

 

Ranger ses habits à portée de main, choisir des jouets de qualité

Pour ses habits, nous avons un placard intégré où ses vêtements sont rangés sur des étagères qui sont à sa portée afin qu’elle puisse choisir les vêtements, les prendre et les ranger. Alors oui au début elle s’amuse à tout sortir, c’est pourquoi il ne faut pas en mettre beaucoup, juste quelques exemplaires de chaque. Et après elle comprend qu’il faut les laisser et les ranger et surtout les utiliser quand on en a besoin seulement. Aujourd’hui à 2 ans, elle va elle même chercher ses habits. Installer un miroir pour qu’elle puisse y découvrir son reflet est très important. Au début on le met horizontal et puis dès qu’elle marche on le place à la verticale. Nous y avons mis à côté sa brosse et des élastiques pour qu’elle puisse s’occuper d’elle et se brosser les cheveux. Et quel bonheur de la voir arriver avec ses chaussures dans les mains et son manteau quand on va sortir. Aujourd’hui elle commence à choisir toutes seules ses habits, alors on “négocie” avec elle (“tu préfères le collant ou le pantalon”) pour essayer qu’elle ne ressemble pas à un as de pic 🙂
Le reste des meubles qu’elle a besoin sont pour ranger ses jouets. Le mieux est toujours des étagères qui permettent d’y avoir accès facilement. Une place pour chaque jouet. Surtout pas de coffre à jouet où l’on entasse tout. L’enfant a besoin de se repérer. Alors sur son étagère il y a au premier niveau tout l’univers sur la musique : poste CD, maracas, tambourin, flûte (j’ai recyclé la mienne du collège :-)) et au dessus sa collection de figurines d’animaux “réalistes”. Il y a aussi son étagère où l’on a rangé ses livres du moment.
Et ne proposer que quelques jouets à la fois (faire une rotation) afin qu’il ne soit pas trop stimulé et qu’il puisse bien se concentrer sur quelques uns et les explorer à fond. D’ailleurs ne lui mettez à sa disposition que quelques pièces du jouet : par exemple pour un jouet de construction, commencez par 2-3 pièces, puis quand il a compris le fonctionnement du jeu, vous lui en rajoutez au fur et à mesure de sa progression.
Choisissez pour bébé des jouets de qualité  c’est à dire dans de beaux matériaux : tissu, bois, verre, métal…
Fini le plastique ! Cela va lui permettre de mieux prendre soin de ses affaires car il évitera de les jeter à terre ! Alors oui il y a de la casse, je ne compte plus le nombre de petites dinettes en céramique… Mais c’est comme cela qu’il va apprendre, non ?
Quand c’est cassé, je lui explique et on va ensemble nettoyer avec sa petite pelle et sa balayette et tout mettre à la poubelle.
Et un tapis au sol près des jouets pour délimiter son espace de jeux. Nous en avions rajouté un avant qu’elle ne marche dans le salon afin qu’elle puisse être avec nous ! (mais sans laisser de jouer traîner dans le salon…)
C’est un plaisir de voir Mimi évoluer dans sa chambre. Elle a de la place pour jouer maintenant 🙂
Notre dernière acquisition c’est le poste CD pour qu’elle puisse se mettre de la musique toute seule. C’est génial de l’entendre se débrouiller toute seule et de la voir danser dans sa chambre.

La décoration d’une chambre d’enfant d’inspiration Montessori

Enfin en guise de déco on y ajoute des tableaux, des dessins, des posters d’animaux etc… que l’on change afin de varier les plaisirs et de satisfaire sa curiosité !
Nous avons tellement d’artistes bourrés de talents par chez nous au Pays basque et dans les Landes, alors pourquoi s’en priver… Nous avons choisi comme thème la nature pour la déco de sa chambre en réalisant des bandes de peinture couleur vert “sauge”.

J’ai craqué sur le monde onirique qui invite à la rêverie avec ce tableau de baleine portée par ballons de Stelle Illustration qui est à Vielle-Saint-Girons. Elle transpose ses dessins en série limitée sur différents supports comme le papier recyclé, la vaisselle chinée, t.shirts, murs etc…

Clémentine d’Ailleurs sous la pluie réalise aussi des illustrations en séries limitées et son univers est bercé par les portraits d’enfants du monde entier : la petite fille avec sa couronne de fleurs et son lapin est la touche girly de la chambre. Elle propose des ateliers pour les enfants de loisirs créatifs à Labenne ou à domicile.

Annanou est une graphiste de Saint-Jean-de-Luz qui dévoile ses pensées à travers ses toiles. Chacune de ses créations uniques porte un message fort de sens et c’est “Tu es ceux que tu aimes” que je voulais pour Mimi.

Mimi est fan des chevaux depuis qu’elle est montée à poney, alors quand j’ai découvert les trophées animaux de Johan and the Wood il me fallait un de leur cheval qui puisse veiller sur Mimi ! Ce duo complice réalise des pièces uniques à Seignosse : Johan découpe le bois et Macha le décore avec du tissu de sa collection privée.

Il me manquait des coussins pour mettre dans le tipi et j’ai adoré ceux de Sophie. Elle a créé à Hossegor Tugu Titoune une collection d’accessoires déco pour chambre d’enfant décoré de ses imprimés réalisés à partir des propres collages : c’est frais et coloré !

Pour capturer ses cauchemars, j’ai eu le coup de coeur pour l’attrape rêve de Magalie de Sweet Amesak. Cette maman au grand coeur de Biarritz et aussi une créatrice à ses heures perdues pour notre plus grand plaisir.

La passion de Pauline à Hossegor, c’est le macramé : des coussins, aux suspensions murales, en passant par les tapis… Sa création Araçari en coton naturel était parfaite pour suspendre un pothos, plante dépolluante pour la chambre. J’ai d’ailleurs rajouté un aloès vera qui est aussi reconnue pour être une bombe à oxygène !

Maintenant qu’elle a grandit, on a posé sur son tapis le tipi tie and dye de Georges. Mylène la créatrice possède un univers épuré et minimaliste qui représente son espace jeu où elle se raconte ses histoires…

Je vous présente “Elisa” la nouvelle copine de Mimi qui la berce avec sa douce musique de Gainsbourg : c’est une des poupées musicales des Petits Vintage de Gwendoline qui a créé son univers rétro autour des enfants à Angresse.

Enfin, les baguettes à rêves de Boboseries ainsi que la couronne de fleurs roses sont les créations de haute couture de Violaine à Anglet qui fait des accessoires pour enfants à tomber…

*******************************

Voici les infos pour retrouver toutes ces petites merveilles :

Je vous laisse découvrir la chambre en vidéo !

Cet article vous a plus ? Alors n’hésitez pas à le partager !
Découvrez aussi la tour d’observation version Montessori que l’on a fabriqué pour Mimi afin qu’elle puisse développer aussi son autonomie dans la cuisine.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Aude SEITE mars 26, 2017 at 11:49

    Génial ! Super article récap de ce qu’il est possible de faire 🙂 Alors par contre, la question du matelas au sol n’est pas une étape facile à franchir… A quel âge avez-vous fait la transition chez vous ? Merci pour toutes ces jolies adresses déco et bon dimanche ! Aude

    • Reply Soline mars 26, 2017 at 6:07

      Bonjour ! On a commencé vers 1 an car c’est seulement à ce moment là où j’ai découvert ces principes. Pour le prochain on fera dès le début, l’important c’est de lui préparer un “cocon” pour qu’il se sente bien entouré (comme dans son couffin) et de sécuriser avec un bon tapis par terre et de quoi l’empêcher de “tomber” pendant la nuit : traversin etc….

  • Reply laura ldecouvreailleurs avril 2, 2017 at 7:49

    J’adore! Je n’ai pas d’enfant mais je garde le lien pour ne pas oublier ces superbes idées. Je me ferai bien la même chambre 😉 #grandeenfant

  • Laisser un commentaire